Pointes filtrantes

Nous avons développé ces dernières années une solide expérience dans la mise en place de pointes filtrantes pour rabattre la nappe, généralement prévue dans des profondeurs limitées.

Pour les sols sableux, sablo-argileux et sablo-limoneux, moyennement perméables et sur de faibles hauteurs, le rabattement de nappe est réalisé par pointes filtrantes (aussi appelées aiguilles filtrantes). Ces pointes sont reliées à un collecteur principal lui-même relié à une pompe à vide située en surface. Les pointes filtrantes sont insérées dans le sol et entourées de massifs filtrants qui retiennent les particules les plus fines.
Ce procédé a l’avantage de stabiliser les terrains et talus, mais doit être doublé (plusieurs étages de pointes) si la hauteur à rabattre excède 6 mètres.

Selon le type de géologie, nous mettons en place les pointes à travers différentes techniques de foration :

  • Lançage manuel : utilisation d’une lance et pompe de jetting
  • Lançage hydraulique : utilisation d’un mât de forage sur pelle hydraulique 10 T
  • Forage mécanique : utilisation d’une tarière hydraulique 5 m
Schéma rabattement de nappe par pointes filtrantes
ÉTAPES CLÉS
MATÉRIELS
  • Mise en place des pointes filtrantes dans le sol, selon nos 3 méthodes de foration
  • Accordement des pointes par tuyaux flexibles aux collecteurs d’aspiration ceinturant la fouille
  • Raccordement des collecteurs à la pompe à piston
  • Mise en place du refoulement avec bac de décantation pour le rejet
  • Mise en service du rabattement